Les lumières du faubourg

Publié le par Sylvain Brunerie

Les lumières du faubourg - Le blog CinéNiavlys(Laitakaupugin valot)
De Aki Kaurismäki.
Avec Janne Hyytiäinen, Maria Järvenhelmi, Maria Heiskanen...
Scénario de Aki Kaurismäki.
Drame.
1 h 18 min, film finlandais, allemand, français.
Vu en V.O.

► Le pauvre, il est bien pitoyable, ce vigile nommé Koistinen. Il ne sourit jamais, perdu comme il est dans cette société qui le rejette. Son existence monotone est un jour perturbée par sa rencontre avec une femme, rencontre qui se révèlera organisée à des fins... pas très légales (un cambriolage).

    Pour représenter le quotidien peu divertissant de ce pauvre homme, Kaurismaki a opté pour une mise en scène sobre, mais intéressante. Il nous montre ses personnages à peu près toujours de la même façon, c'est-à-dire de face ou de profil, en plan moyen et fixe (au pire, en mouvement d'accompagnement) : tout ce qu'il y a de plus calme et posé.
    Mais cette mise en scène, par moments, nous surprend, à l'image de la vie de Koistinen : le cinéaste finlandais place parfois un gros ou très gros plan, ou alors un travelling avant vers un personnage, et parvient ainsi à retenir notre attention.
    Le film est très beau et esthétiquement très travaillé, en particulier au niveau de la lumière : les contrastes d'éclairage sont magnifiques, et participent souvent à une composition recherchée.

    Une histoire classique (voire ennuyeuse), mais mise en valeur par une mise en scène simple, mais plutôt captivante.

Note :

Les lumières du faubourg - Le blog CinéNiavlys

Publié dans Salles obscures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 16/12/2006 22:32

Il faut que j'aille le voir alors au moins pour la lumière...

Sylvain Brunerie 21/12/2006 19:43

    Ça oui, il faut absolument que tu ailles le voir pour les lumières, elles sont magnifiques.