Les Fils de l'homme

Publié le par Sylvain Brunerie

Les Fils de l'homme - Le blog CinéNiavlys(Children of men)
De Alfonso Cuarón.
Avec Clive Owen, Claire-Hope Ashitey, Juliane Moore, Michael Caine...
Scénario de Alfonso Cuarón, Timothy J. Sexton, David Arata, Mark Fergus, Hawk Ostby.
Drame d'anticipation.
1 h 50 min, film américano-britannique.
Vu en V.O.

Dès la première séquence, on est dans le bain : un écran de télévision dans un café nous apprend que l'homme le plus jeune de la planète, âgé de 18 ans, vient de mourir. C'est une catastrophe, un drame. Un homme, le personnage principal, sort du café. Dans la rue, les véhicules sont sales et polluants, la rue en elle-même est assez crade. Puis une explosion se produit. Impressionante et prenante.
    Cette séquence annonce le ton du film : extrêmement prenant, d'un réalisme saisissant.

    L'histoire se déroule en 2027, dans un monde chaotique où personne n'est venu au monde depuis 18 ans. Des milliers de réfugiés (les "Réfs") tentent d'entrer en Grande-Bretagne, seul pays encore plus ou moins "ordonné" dans le monde. Ils sont traités comme s'ils n'étaient pas des humains, ce qui n'est pas sans rappeler les horreurs nazies. Une insurrection commence donc en Grande-Bretagne, tandis que, miraculeusement, une femme est tombée enceinte, et un homme se charge de sa protection.

    La caméra d'Alfonso Cuarón se déplace à son aise, elle observe, elle fuit, elle est indépendante et très active.
    Les décors, très réalistes, associés aux explosions (prenantes), aux figurants et aux autres différents éléments, le tout toujours merveilleusement orchestré, recréent parfaitement le chaos le plus total.

    Je ne saurais dire exactement pourquoi ni comment, mais tout cela est sensationnel, saisissant, impressionnant.
    De plus, Clive Owen, déjà excellent dans Sin City et Inside Man, nous offre ici une superbe prestation.

    En ressortant de la salle, on ne peut dire qu'une chose : Les Fils de l'homme est un véritable tour de maître de la part de Alfonso Cuarón, cinéaste remarquable et à remarquer.

Note :

Les Fils de l'homme - Le blog CinéNiavlys

Publié dans Salles obscures

Commenter cet article

freddow 04/12/2006 11:56

salut
hélas j'ai loupé betement les fils de l'homme
effectivement je te conseille vivement d'aller voir babel à plus
 
freddow

Sylvain Brunerie 06/12/2006 17:44

   Oui, je meurs d'envie de voir Babel, ce qui devrait se faire fin janvier, avec la section cinéma du lycée...

Martine 03/12/2006 22:43

Dis donc ça donne envie d'aller le voir !!

Sylvain Brunerie 06/12/2006 17:43

   C'est fait pour... (on m'a payé)  ;-)