- Lettres d'Iwo Jima - Un magnifique film de guerre

Publié le par Sylvain Brunerie

Lettres d'Iwo Jima - Le blog CinéNiavlys(Letters from Iwo Jima)
De Clint Eastwood.
Avec Ken Watanabe, Kazunari Ninomiya, Tsuyoshi Ihara...
Scénario de Iris Yamashita et Paul Haggis.
Film de guerre historique et dramatique.
2 h 20 min, États-Unis.
Vu en V.O.

►Après avoir traité la boxe et l'euthanasie dans le magnifique Million Dollar Baby, Clint Eastwood s'est attaqué (de nouveau) à un sujet de taille : la guerre. Dans son récent dyptique sur la bataille d'Iwo Jima, composé de Mémoires de nos pères puis de ces Lettres d'Iwo Jima dont je vais vous parler, il traite cet épisode de la Seconde Guerre Mondiale des deux côtés du front, successivement (point de vue américain dans le premier film, japonais dans le second). Et pour avoir vu Mémoires de nos pères (sans en faire de critique – la honte...), je peux vous dire que Lettres d'Iwo Jima est nettement mieux réussi.

    À la différence du précédent film, Eastwood a ici choisi, comme fil directeur, les lettres (authentiques) qu'écrivit le général dirigeant la bataille, le personnage principal. Mais quand je dis "personnage principal", c'est un peu inexact. Car dans ce film, le grand Clint met tous ses personnages au même plan. Il filme ses hommes comme des êtres humains, jamais comme de simples soldats, de quelque personnage qu'il s'agisse. Et ce n'est pas parce que certains apparaissent plus que d'autres qu'ils sont mis en valeur d'une façon ou d'une autre. Ainsi, cet épisode-ci laisse plus de place à la réflexion, avec plus de moments calmes.
    Malgré la (relative) confusion du scénario, qui enlève à sa crédibilité, et malgré quelques clichés qu'il n'évite pas, le film réussit plutôt bien à nous immerger dans cette bataille, notamment grâce au réalisme assez prenant des scènes d'action : les sifflements de balle y sont d'une frénésie alarmante. Dommage que le tout manque d'explications stratégiques pour que l'on comprenne bien le déroulement de la bataille.
    La B.O., sobre mais belle (signée Kyle Eastwood, le fils du cinéaste), et la photographie, d'une grande mais discrète beauté, sont à l'image du film : magnifique, mais sans pathos. Clint Eastwood n'en a pas encore fini de nous étonner.

Note :

Lettres d'Iwo Jima - Le blog CinéNiavlys
Fiche IMDB

Publié dans Salles obscures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le pas sage 18/04/2007 08:57

salut
pas mal ce blog , cela permet de se faire une idée plus précise des films à voir
si tu veux tu peux t'inscrire sur l'annuaire du Pépère, c'est tout nouveau et c'est gratuit , il y en a pour deux minutes

Bonne journée et à bientôt 

Niavlys 18/04/2007 17:58

    Pas possible, ça ! Trois commentaires pour m'inviter à m'inscrire sur un même annuaire... Avec ça, c'est garanti, je le ferai jamais...

traveler 14/04/2007 09:01

Salut, Sylvain, c'est tres bien, qu'existent tels sites que le tien, je pas de temp de regarder les films et quelquns d'eux je ne trouverai jamais. Je lis tes entries et ca me suffit parfois.
merci!

Niavlys 15/04/2007 13:31

    Ça me fait très plaisir de savoir ça, et ça me donne envie de continuer (même si cette envie ne manquait pas)... À bientôt (et bons voyages...).

Moi 08/04/2007 20:38

Test commentaire IE 7.  :-)

Moi 08/04/2007 21:21

    Donc ça marche bien aussi avec Internet Explorer. Et pourtant, si peu de commentaires... snif.